L’acquisition immobilière et votre prêt immobilier, ce qu’il faut savoir

L'acquisition immobilière et votre prêt immobilier, ce qu'il faut savoir

En quoi l’achat immobilier est-il plus intéressant que la location ?

Le loyer au bout du compte c’est de l’argent qui disparaît, ce n’est pas de l’épargne, une des premières conséquences c’est qu’en étant locataire on arriva à un âge assez avancé sans être propriétaire les revenus auront diminué et pour certain ils ne seront plus assez élevés pour louer un logement. En fait il est intéressant d’acheter le plus tôt possible, on peut aussi mettre de l’argent de côté à la banque pour éventuellement acheter dans un deuxième temps. De même on peut acheter un premier bien pas trop cher pour ensuite dans un deuxième temps acheter plus grand en profitant alors la plus-value sur le premier bien et on voit qu’en France les plus-values sur les biens immobiliers sont énormes en matière immobilière et jusqu’à présent non taxées pour ce qui concerne la résidence principale. S’il y a un moyen de préparer sa retraite c’est bien l’achat immobilier.

Est-il préférable de construire ou alors d’acheter un bien existant ?

Une question de préférence avant tout mais l’avantage du neuf c’est qu’on a des garanties de la part des entrepreneurs ou des architectes en cas de problème on peut aussi davantage moduler une maison un appartement pour l’adapter à soi par contre c’est un budget plus élevé en particulier on paye de la TVA au lieu de autour de 20% au lieu de droit d’enregistrement de 7,5%.

De quelle manière les frais d’acte de vente sont-ils calculés ?

On paye au notaire trois types de frais on paie d’abord en droit d’enregistrement réalité le notaire collecte cet impôt pour compte de l’état, en France ce droit varie de 5,09 à 5,80% qui comprend les droits de la commune, du département et de l’état qui sont variables selon les régions. On paye ensuite les honoraires des notaires  et on paye enfin les frais de dossier c’est-à-dire le courrier des formalités dans le cadre du dossier.

Comment bien établir un budget en vue d’un acquisition immobilière ?

Il faut tenir compte de du prix de vente bien sûr, des frais de notaire ci-dessus, il faut tenir compte aussi des frais liés à un emprunt qui serait garanti par une hypothèque ou une garantie financière au profit de la banque et il faut bien boucler son budget avant de signer et si on n’est pas tout à fait sur de son budget prévoir une condition suspensive dans le compromis disant que si le prêt n’était pas accordé le compromis est caduc mais cette dernière condition est automatiquement imposée par les notaires s’il y a un financement bancaire.

Le prêt immobilier, de quoi s’agit-il ?

En fait la banque qui vous aide en tout ou en partie à financer votre achat, généralement conseille de ne pas dépasser 100% du prix de vente et ensuite la banque ajoute les intérêts au montant du crédit ce qui vous donne son coût global pour votre budget, c’est à dire le total des mensualités à débourser. L’expérience montre que l’évolution des prix de l’immobilier est bien supérieure au taux d’intérêt et donc au bout du compte on a été financé par la banque on récupère ces intérêts par une partie de la plus-value à la revente.

Les intérêts représentant la majorité du coût d’un crédit immobilier, le meilleur conseil qu’on puisse vous donner est de comparer les crédits immobiliers des banques et des établissements de crédit avant de faire un choix ou de consulter un courtier en crédit immobilier. Notre partenaire moncreditmoinscher.com peut vous aider dans cette démarche pour obtenir un crédit immobilier moins cher.

Quels sont les points examinés par le banquier lorsqu’il y a demande de prêt immobilier ?

Le banquier va examiner principalement deux choses, la première c’est la valeur du bien qu’il va prendre en hypothèque ou en garantie, est-ce-qu’elle est suffisante par rapport au montant du crédit que l’emprunteur souhaite emprunter, deuxièmement le banquier va vérifier la capacité financière de l’emprunteur de rembourser le crédit qu’il demande et en général la règle est simple il admet 30% des revenus de l’emprunteur pour le remboursement de son crédit immobilier tenant compte que d’autres frais pour vivre au quotidien c’est à dire des autres emprunts éventuels, des pensions, etc…

Quel est le coût d’une hypothèque ?

si vous faites un crédit hypothécaire vous avez les frais de crédit hypothécaire qui se rajouter que c’était un deuxième acte légalement 3 postes à retenir des taxes des droits d’enregistrement des droits d’hypothèque deuxièmement le salaire du conservateur des hypothèques et les honoraires du notaire et un troisième Poste à nouveau des frais d’actes pour toutes les recherches qui doivent être fait dans le cadre d’un crédit hypothécaire par le notaire.

Un particulier souhaite vendre son immeuble quelles sont les différentes possibilités qui s’offrent à lui ?

Principalement deux possibilités à soit c’est une vente de gré à gré soit il décide de la mettre en vente publique alors il y a 3 trois possibilités qui s’offrent au vendeur la première il le fait lui-même, la seconde il va s’adresser à un agent immobilier qui va percevoir une rémunération fixe pour sa prestation soit il va faire appel à un notaire qui va alors négocier pour lui qui va rechercher un acquéreur.

Les commentaires sont fermés.